29 avril 2016

Moi aussi je veux rentrer dans la cour des grands ...





Ça vient surement de ma petite taille (manque d'engrais ??), de mon visage enfantin aux tâches de rousseur (la "faute" à mon papa!), de mes cheveux longs (je veux les avoir longs une dernière fois dans ma vie avant de rester sur une coupe mi-longue), de mon style vestimentaire (mais je ne veux pas m'habiller comme une "vieille", ni changer toute ma garde-robe...), à moins peut-être que tout le monde se ligue contre moi...

Du coup sur ma porte de classe je marque "Madame ***" et non mademoiselle. Ce qui amène souvent des questions d'élèves : "Vous êtes mariée ? Vous avez un enfant ?" ou de collègues : "Mais ... pourquoi tu as marqué madame ? Tu t'es trompée, nan ?", "Ah je savais pas que tu étais mariée !"

Enfin bon ... il faut savoir que de toute façon "mademoiselle" n'existe plus depuis quelques temps, mais tout le monde ne semble pas être au courant ...

En tout cas pour revenir au sujet de base, certains me diront que quand je serai plus âgée je serai contente de faire plus jeune que mon âge, mais pour l'instant ce n'est pas du tout le cas et je commence sérieusement à m'impatienter surtout quand on continue de me demander ma carte étudiant ou de me proposer le tarif "- de 18 ans" (sous réserve de présentation d'un justificatif ... donc ce n'est pas un bon plan que je peux prendre pour autant) ...



Et un beau jour en faisant du footing ...
(sous mes lunettes de soleil, parce que si on avait vu toute ma tête ç'aurait été autre chose...) 

* Pour ceux qui ont l’œil vous aurez surement remarqué que j'ai oublié une branche à ma lunette =)

28 avril 2016

Ceci n'est qu'une question de logique ...


Regard d'enfant

Il suffit d'un petit accessoire en plus pour que les enfants nous voient différemment ...

Même quand tout va mal dans ma classe, il y a toujours un élève qui a une petite phrase (sans le faire exprès) pour me rendre le sourire et me rappeler à quel point c'est un magnifique métier que d'être enseignant.


P.S : Je suis bien sûr toujours en vacances (et je profite !), ceci est une anecdote de la semaine juste avant.