S P O R T


Pour ceux qui ont l'habitude de lire mes aventures sur mon blog, vous avez pu remarquer que je parle souvent de footing dans mes articles de 2012.
Pour tout vous dire je n'ai jamais apprécié courir. Quand j'étais petite et qu'on faisait "le cross annuel de toutes les écoles primaires de la ville" j'arrivais toujours dans les 20 dernières. J'aimais bien y aller seulement parce qu'on avait tous un pain au chocolat et une médaille à la fin (oui même les derniers ^^). A la fin je ressemblais toujours à une tomate toute ramollie. 

Arrivée au collège et au lycée je ne trouvais toujours pas l'utilité de ce sport. Pour moi c'était de la pure torture. Je courais n'importe comment : j'allais le plus vite que je pouvais la toute première minute et après je courais au ralenti, encore plus doucement que si j'aurais été en train de marcher. Et pour finir je m'arrêtais avant la fin du coup de sifflet parce que j'avais toujours la tête qui tournait, je ne tenais plus sur mes jambes, j'avais du mal à respirer et je manquais de tomber dans les pommes. 
Pour faire court : tout ce qui touche à la course n'a jamais été mon fort (les autres sports aussi d'ailleurs, mais ça c'est une autre histoire - sauf la gym et l’acrosport -) 

Arrivée à la FAC je n'ai pas pratiqué de sport pendant 2 ans, mis à part des séances d'essais chaotiques en fitness et en danse africaine. Je n'ai jamais eu le sens du rythme non plus. Je vous laisse imaginer ce que ça donnait en improvisation de danse africaine ;)
En 3ème année de FAC ce fut le cauchemar : au dernier moment je venais d'apprendre qu'il me manquait 2 crédits à mon inscription. Il fallait donc que je choisisse une matière au coefficient 2. Sauf que comme il était trop tard quand j'ai appris ça, toutes les matières écrites étaient complètes. Il ne me restait plus que le sport comme choix et toutes les activités qui auraient étaient susceptibles de me plaire (badminton, gym, ... - oui bon je mets le "..." pour faire genre, mais c'est vrai qu'il n'y en a pas des masses - pas du tout en fait ^^ -) étaient complètes ou ne correspondaient pas à mes horaires. Il n'y avait qu'un seul cours qui restait incomplet et qui coïncidait avec mon emploi-du-temps ... "le footing et renforcement musculaire" ! L'horreur quand j'ai vu ça et que j'ai dû m'obliger à m'y inscrire.

Les premiers cours furent très durs, j'étais incapable de faire des abdos' tellement que ça me faisait mal au dos. Et j'étais souvent essoufflée après avoir couru. Mais ... petit à petit je me suis rendue compte que je me sentais bien après chaque séance. Ça me procurait un certain bien être et quand je courais ça me vidait l'esprit, ça me relaxait, je ne pensais plus à rien. Notre professeur nous expliquait que les abdominaux étaient très utiles et nécessaires. En effet, ça sert à assurer un maintien et une protection de la colonne vertébrale pour ne pas finir voûté plus tard. En plus de ça, ça donne une belle silhouette en permettant d'affiner la taille. Et pour finir les abdominaux sont utiles pour compléter le footing car ils sont impliqués dans la mobilisation et la stabilité du bassin. Il y avait donc beaucoup de points positifs à cette pratique ! En terminant mon année (avec 14/20 en sport héhé ! ^^) j'ai donc décidé de persévérer mes efforts dans ce sport et de continuer de m'entraîner seule de mon côté, histoire de ne pas rester cloîtrée au fond de mon fauteuil à faire aucun sport. 

Et j'ai réussi à m'y tenir ! Vous n'avez cas en juger par vous-même en regardant ma progression à la fin de cette page. Certes, je vous avoue qu'en hiver c'est difficile de pratiquer ce sport, donc je me morfonds au chaud dans ma chambre. Mais je finis toujours par m'y remettre quand les beaux jours reviennent en me disant que c'est pour mon bien-être, que ça peut faire que du bien à ma santé, que ça permet de décrasser les poumons (comme disait mon prof') et qu'il faut souffrir pour être belle ! Avec mes supers arguments vous n'aurez donc plus d'excuse pour pratiquer aucun sport ! 




Quand pratiquer ?
Il faut commencer à courir au minimum 2h après un repas. Pour plus d'efficacité c'est mieux de courir dès le réveil avant de prendre un petit-déjeuner car on est à jeun (mais attention à ne pas trop se forcer non plus si on ne s'en sent pas capable), ou alors en fin de journée pour ceux qui ont du mal à trouver le sommeil le soir ou pour décompresser d'une dure journée. D'autant plus qu'en été c'est le matin et la soirée qu'il fait le plus frais en général.

Combien de temps courir ? 
Il vaut mieux faire plusieurs footings courts pendant la semaine plutôt qu'un footing trop long (plus d'une heure).
Le nombre de kilomètres parcourus n'a pas d'importance, le principal c'est la durée. Généralement, c'est à partir de 40 minutes que ça devient plus intéressant en terme d'efficacité pour brûler un maximum de calories et ressentir de meilleurs effets physiques. 

Technique
- Les foulées doivent être au ras du sol. 
- Il ne faut pas aller trop vite dans une côte. 
- Il est essentiel de garder le même rythme tout le long de l'activité sauf si vous voulez faire des exercices un plus intenses, mais il faut quelque chose de régulier (par exemple : 5min petites foulées, 5min en accélérant, 5min petites foulées, 10min en accélérant - voir des livres du type "Running" des Paresseuses pour des idées d'exercices plus intenses avec des temps précis) et ne pas courir comme vous le sentez n'importe comment (un coup vite et s'arrêter au bout de 30sec parce qu'on en a marre, et de nouveau vite quand on a récupéré, et s'arrêter encore au bout d'une minute, ... ce n'est pas du tout efficace)
- Penser à relâcher les bras de temps en temps. 
- Courir en mettant le talon puis la pointe du pied au sol. 
- Penser à souffler correctement : 1 inspiration / 2 expirations. 
- Fixer un point du regard au loin pendant qu'on court. 
- Ne pas terminer son footing par un sprint (si vous voulez en faire c'est pendant).
- Quand vous avez terminé de courir, continuez de marcher quelques petites minutes.

Les étirements
Les étirements sont primordiaux (avant ils servent à préparer les muscles à l'effort / après ils servent à allonger les muscles et à ne pas avoir de courbatures). 

Avec qui, quoi courir ?
- Il faut mieux courir seul ou avec quelqu'un du même niveau que nous. 
- Ne pas courir avec trop de choses dans les mains sinon on est déséquilibré d'un coté et donc plus penché et plus essoufflé (même si c'est pas grand chose qu'on a dans les mains).
- Ne pas s'encombrer d'un sac même si c'est une sacoche (si on en veut vraiment un il faut prendre un petit sac à dos de sport qui colle bien au dos et qui tient bien aux épaules, mais ne pas trop le charger) 
- Ne pas prendre des lunettes qui tiennent mal quand on court. 

Musique
Si vous courez avec de la musique, il faut qu'elle soit entraînante, pas trop lente, ni trop rapide sinon votre rythme suivra celui de la musique et ne vous correspondra pas forcément. Moi je mets de la musique latine car c'est un rythme dynamique et modéré.
Attention à ce que les écouteurs tiennent bien aux oreilles sinon ça vous embêtera tout le trajet. C'est mieux d'avoir une oreille libre pour écouter les sons de la nature en même temps et pour prévenir les dangers selon l'endroit où on court (avec un casque on ne peut pas entendre si une voiture arrive derrière nous par exemple).


Equipement
Vos chaussures doivent avoir des amortis (type Running) et une pointure au-dessus de votre taille (le pied gonfle quand on court)
En hiver mettre 3 couches de vêtements : un sous-vêtement (pour aspirer la transpiration), un sweat (pour empêcher la fuite des calories), un vêtement imperméable (pour stopper le froid). 
Évitez le coton qui retient la transpiration.

Terrain
Courir sur un terrain plat avec pas trop de descentes, ni trop d'embûches.

Les abdos
Les faire dans un coin calme, sur un petit tapis sur lequel on se sent à l'aise, à la fin du footing.
Attention à ne pas mettre les mains derrière la tête pendant les abdos, mais plutôt au niveau des tempes sans appuyer dessus ou croisées au niveau du torse.

Comment compléter ce sport ? 
Le vélo et la natation sont de très bons sports pour compléter le footing, ainsi que le renforcement musculaire (abdos, tractions, étirements) qui aide à mieux tenir debout car les abdos sont plus durs.








1 commentaire:

  1. Motivée !! C'est très bien tout ça :) tu as pris un rythme et tu t'y tiens, félicitations :D
    (si si le hammam et sauna c'est du sport, ça t'apprend à réguler ta respiration ET ça élimine les peaux mortes donc top pour ta peau et l'organisme) ahah!

    RépondreSupprimer